Maroc Infos

Le Kenya jette de l’huile sur le feu

Posted in Monde by hichambennani on août 2, 2005

L’indépendance du Sahara Occidental vient d’être reconnue par le Kenya. Et ce, à un moment où les relations entre le Maroc et l’Algérie sont plus que jamais crispées à cause d’un contentieux qui dure depuis le milieu des années 70.

La question du Sahara occidental, une terre qui prolonge le Maroc vers le Sud en bordure de l’Atlantique et s’étend sur 267000 km2, ne trouve aucun dénouement envisageable depuis plus de trente ans. Un conflit de souveraineté oppose le Maroc au front Polisario, un mouvement indépendantiste armé soutenu par l’Algérie. La région provoque très fréquemment des montées de tensions inquiétantes.
Les déclarations faites par le Président algérien Bouteflika avant le sommet de Tripoli, initialement prévu pour le 25 mai dernier, ont provoqué le désistement du Roi du Maroc Mohamed IV et le report sine die de la conférence. Depuis, les antagonismes au sujet de ce territoire ne cessent d’abonder encore plus qu’à l’accoutumée.
L’événement le plus récent en date est la reconnaissance de la République Arabe Sahraouie Démocratique, (RASD) par les autorités kenyanes, qui a entraîné le rappel en consultation de l’ambassadeur du Maroc à Nairobi. Ce nouveau coup de semonce porté au Royaume Chérifien, suit l’exemple d’une dizaine d’états notamment africains comme l’Afrique du Sud.
Samedi dernier, un communiqué du Ministère marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération a indiqué : « Nous déplorons vivement la décision injustifiée et injustifiable annoncée ce jour par le gouvernement du Kenya de reconnaître la pseudo  » RASD  » et d’établir avec elle de soi-disant « relations diplomatiques ». » Le Maroc a relevé que l’annonce kenyane coïncidait avec le déclenchement d’une « campagne virulente menée par l’adversaire de toujours de l’intégrité territoriale du Maroc, qui a récemment réitéré son engagement en faveur de la création d’un « Etat sahraoui indépendant » », évoquant ici son voisin algérien avec lequel il mène un bras de fer qui nuit à l’Union du Maghreb Arabe (UMA), incapable de tenir un sommet depuis 1994. A noter que les indépendantistes sahraouis bénéficient depuis longtemps du soutien d’Alger qui a accueilli dans le sud du pays une centaine de milliers de réfugiés sahraouis, et abrite la RASD.

Prôner l’apaisement

(more…)

Publicités
Tagged with: ,