Maroc Infos

Maroc-Espagne, les royaumes sous tension

Posted in Maroc by hichambennani on novembre 7, 2007

Les démons du passé

par Hicham Bennani

Hassan II et le général Franco dans les années 60.

32 ans jour pour jour après le message de Hassan II qui annonçait la marche verte, le Roi d’Espagne a effectué à Sebta sa première visite depuis son accession au trône en 1975. Tout un symbole.

« Bienvenue Majesté », titre El Faro de Sebta en ce lundi 5 novembre. L’édito de ce même quotidien intitulé « Un grand jour pour Sebta », traduit parfaitement l’état d’esprit des 75 000 habitants de la cité avant cette visite. Toute la ville s’est préparée pour accueillir Juan Carlos. Plusieurs hélicoptères quadrillent la forteresse qui s’étend sur 18,5 km2. « Vive le Roi ! », « Viva Espana ! » ou encore « Ceuta est une terre espagnole ! », crient les autochtones en agitant leurs drapeaux or et sang. « Je suis très heureuse de cette visite. » clame une femme portant le voile. A ses côtés, une autre femme vêtue d’une djellaba, persiste et signe : « Viva Espana ! Vive Juan Carlos ! ».

Acclamé par une foule en délire acquise à sa cause, constituée en grande partie d’espagnols de confession catholique, le monarque a tenu à souligner dans un bref discours, l’esprit « d’intégration et de cohabitation » des habitants de Sebta.

Au même moment, alors que l’idylle semble parfaite entre le souverain bourbon et son peuple d’Afrique du Nord, des manifestations éclatent à Bab Sebta, poste frontalier marocain. Un homme se distingue. Il s’agit de Habib Hajji, président du « Comité national pour la libération de Sebta et Melilla ». Cet avocat controversé de Tétouan est habile pour mobiliser les foules. Environ 500 personnes scandent « Il n’y a qu’un Roi, c’est Mohammed VI ! », « Sebta et Melilla, terres marocaines ! », « Le jour où nous entrerons à Sebta, la terre tremblera ! ». Bien encadrée par un cordon de sécurité marocain, la manifestation dure environ deux heures et ne connaît aucun débordement.

A Sebta, la terre tremblera

« L’Espagne nous envoie des signaux forts » s’insurge Hajji, en poursuivant : « le choix de cette date pour la visite de Juan Carlos n’est pas innocent. Nous appelons le peuple marocain à se mobiliser.» Il adresse également un message à la communauté musulmane de Sebta par ces mots : « Hchouma ! Honte à vous ! Vous devez réagir contre l’occupant ! » Les propos de Ahmed Tribak, vice-président du même comité, sont plus pondérés, il prône un dialogue en douceur, tout en mettant en garde l’Espagne : « S’ils continuent à nous provoquer comme pour l’affaire de l’Ilot Leïla, il faudra réagir car la situation de Sebta et Melilla est une question intrinsèque pour les Marocains. » Abdelmalek Edriouch, lui aussi membre de ce comité, pense que « Depuis la marche verte, Hassan II nous a ouvert la voie. Nous ne faisons que suivre la route qu’il a tracée. C’est un devoir vis-à-vis de lui. »

Bien que les Marocains dotés d’un permis de travail n’aient pas pu accéder à Sebta pendant la durée de la visite, la frontière n’a été fermée à aucun moment. Non loin du poste frontière, à quelques kilomètres seulement, les habitants de Principe Felipe, le quartier regroupant la plus importante communauté marocaine de l’enclave ne se sentent pas concernés par les évènements. « Tout le monde ici profite de Sebta. La visite de Juan Carlos ne nous pose pas de problèmes » raconte Youssef, peintre en bâtiment marocain. Les déclarations de Aïcha, serveuse espagnole de religion musulmane, bien que plus virulentes, vont dans le même sens. « Que les Marocains nous laissent en paix avec leurs problèmes de terre. Je ne souhaite pas que les choses changent ici » explique la jeune femme.

Juan Carlos veut redorer son blason

Même son de cloche au centre ville de Sebta. Dans une terrasse de café, Lahsen Mimoune, membre d’une association d’aide aux habitants de Sebta, revient notamment sur les incidents qui ont eu lieu en Catalogne les semaines précédentes où plusieurs manifestations d’indépendantistes ont éclaté. « Des photos du souverain espagnol ont été brûlées ! » précise l’intéressé. Si le Roi d’Espagne a fait le déplacement « c’est simplement pour redorer son blason. Juan Carlos savait qu’ici, il serait accueilli comme un héros, et que cette visite constituerait un message transmis au reste de l’Espagne » note le sexagénaire engagé.

A la table d’à côté, Driss, se définit comme un espagnol musulman. Ce natif de Ceuta originaire du Rif est guichetier dans une banque et vit avec une Espagnole, musulmane elle aussi. Il ne comprend pas le point de vue des manifestants marocains : « Mais ouvrez donc les yeux ! C’est Monaco ici ! C’est propre, bien entretenu et nous avons des droits » constate Driss, tout en déclarant : « Nous n’avons jamais souffert d’un quelconque racisme, nous sommes des espagnols et notre Roi c’est Juan Carlos. » Nonobstant cette affirmation, il indique que « le commandeur des croyants est notre unique référence religieuse, nous lui faisons allégeance tous les vendredi à la grande mosquée de Sebta.»
D’autres Espagnols fêtent l’événement à El Varadero, bar-restaurant situé en plein cœur de la ville. Antonio, commercial dans une entreprise de dessalement des eaux, livre son sentiment à chaud : « Je suis très heureux de cette visite. Mais les gens ici attendaient un discours plus engagé de la part de Juan Carlos. » Et d’ajouter : « En plus, il est venu sans nous prévenir à l’avance. » L’homme justifie son insatisfaction en observant que « toutes les régions d’Espagne revendiquent une identité. Ici, nous voulons juste être reconnus comme Espagnols à part entière.» Il conclut en donnant sa vision globale de la question : « L’histoire est claire : Sebta a toujours été espagnole. Les Marocains ont des problèmes très graves et ils les déversent sur notre Roi… »

Le Journal Hebdomadaire, novembre 2007

Publicités
Tagged with: , ,

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. nadia said, on juin 1, 2011 at 7:50

    sebta na jamais été espagnole.
    sebta se trouve ……….. au Maroc et pas en espagne.
    sebta et melilia seront étouffées économiquement tres tres bientot.
    vous allez manger de la terre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :