Maroc Infos

Sektioui le revenant

Posted in Sport by hichambennani on novembre 13, 2007

Mardi 6 novembre, l’ailier du FC Porto s’est fait remarquer en Ligue des Champions devant l’Olympique de Marseille. De bon augure avant le match France-Maroc

daylife

daylife

Trop souvent dans l’ombre en sélection nationale, Tarik Sektioui a aujourd’hui 30 ans. Franc, sincère, sérieux et travailleur selon ses proches, le natif de Fès a été formé au MAS (Maghreb Association Sportive de Fès) où le Directeur technique Abderhmane Slimani l’a pris sous son aile. Il remporte en 1997 la coupe d’Afrique des nations junior avec l’équipe du Maroc et est pressenti pour prendre la relève des Hadji, Bassir et autre Naybet qui participent à la dernière coupe du Monde 1998. Le jeune joueur du MAS est même contacté par le FC Barcelone, mais n’est pas retenu en raison de formalités administratives. Il est ensuite recruté à Auxerre par l’emblématique Guy Roux où il ne parvient pas à s’imposer, victime d’une fracture qui le handicape pour le reste de la saison. C’est le club hollandais de l’AZ Alkmaar où il atteindra en tant que titulaire les demi-finales de la coupe de l’UEFA qui révèlera son talent au grand jour grâce au flair de Louis Van Gaal. Ce dernier déclare à la presse : « Si Sektioui était européen, il serait comparé à des joueurs comme Rivaldo ! » Entre temps, Sektioui passe par trois club : le CS Maritimo au Portugal, Neuchâtel Xamax en Suisse où il fait quelques étincelles et Willem II dans le championnat des Pays-Bas où il se hisse à la deuxième place du classement des buteurs. Avec le FC Porto, valeur sûre du championnat portugais, le milieu de terrain souvent converti en attaquant malgré lui, étoffe son palmarès. Au cours de la saison 2006-2007, il glane le titre de champion et soulève la Supercoupe du Portugal.

Un clin d’œil à Rabah Madjer

La semaine dernière, au cours de la plus prestigieuse compétition de football européen, Sektioui a gratifié les supporters de l’Estadio do Dragao du plus beau but de la 4ème journée de la Ligue des Champions, ainsi que d’une prestation hors pair. Du haut de son mètre 78, l’homme a su marcher sur la braise pour se jouer de la défense adverse en partant du milieu de terrain. Il a neutralisé pas moins de six joueurs marseillais pour accompagner le cuir au fond des filets. Un exploit qui lui a valu d’être comparé à Maradona (rien que ça) par la presse étrangère. « C’est un joli but, le plus beau de ma carrière », a reconnu le Marocain. « Mais c’est aussi le plus important » a-t-il tenu à préciser. Au cours de ce même match Sektioui aurait pu inscrire un autre but d’une talonnade acrobatique, qui aurait été un clin d’œil à la fameuse talonnade de Rabah Madjer, dernier héros africain et maghrébin du FC Porto. Cette performance a valu à Tarik Sektioui d’être sélectionné par le nouveau sélectionneur national Henri Michel pour affronter la France et le Sénégal pour des matchs amicaux les 16 et 21 novembre prochains. À n’en pas douter, l’ailier du FC Porto qui n’a jamais brillé avec les Lions de l’Atlas saura saisir sa chance maintenant qu’il a acquis la maturité et l’expérience des grands footballeurs marocains. L’objectif sera bien évidemment de disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en janvier 2008 et de fouler le sol ghanéen, pourquoi pas aux côtés de Marouane Chamakh en attaque. Pourvu qu’Henri Michel soit convaincu.

Hicham Bennani

Le Journal Hebdomadaire, novembre 2007

Advertisements
Tagged with: ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :