Maroc Infos

Humoriste marocain

Posted in Culture by hichambennani on avril 5, 2008

L’humour est de Miz

Une nouvelle étoile est née. Gros plan sur un casablancais prêt à conquérir les foules.

Hamza Tahri Hassani, alias Miz s’est produit jeudi 27 mars au Megarama de Casablanca. Mariage, problèmes de couple, alcool, drogue, faits de société, Facebook… toute l’actualité des 18-40 ans a été ratissée par l’humoriste. Devant un public acquis à sa cause, Miz s’est lancé dans un « one man show » ponctué en grande partie d’improvisations et d’échanges avec les spectateurs. « Ce que je fais c’est plus du stand-up show, je raconte la vie de mes personnages », précise Miz. Tout en s’exprimant en français, ce casablancais âgé de 25 ans n’hésite pas à parler le dialectal marocain sur scène. « J’essaye de toucher tout le monde, les arabophones font partie de notre quotidien » explique l’artiste. Comique dans l’âme, son parcours professionnel commence par le théâtre au lycée où il est élu meilleur comédien de sa promotion à plusieurs reprises. À l’âge de 15 ans, son professeur de théâtre lui propose d’écrire un sketch. « C’était une imitation de ma grand-mère qui durait 15 mn » raconte Miz. Il opte d’abord pour des études en marketing touristique à Marrakech, ce qui lui permet de travailler dans plusieurs hôtels de renommée et pour la multinationale Sterifil. Sa rencontre avec le comique Hassan El Fad, son idole de toujours, marquera un véritable tournant dans sa vie. C’est à partir de là qu’il se verra propulsé sur le devant de la scène par l’intermédiaire de Rédouane Bouzid, le producteur de Gad El Maleh. « On s’est rencontré par hasard lors du tournage d’une émission pilote » indique Rédouane Bouzid.

Star montante

Durant son spectacle, Miz prend le public avec des pincettes et n’hésite pas à lui jeter des fleurs à plusieurs reprises, conscient que « le public peut être très dur au Maroc ». L’humoriste est pour « la critique constructive » et n’hésite pas à prendre l’avis de ses proches. Dans son show casablancais intitulé L’entracte, on sent l’influence de Gad El Maleh tant au niveau de la mise en scène que de l’humour. Mais Miz se démarque par un style qui lui est propre. « Il m’arrive d’avoir une idée le matin et de la mettre dans mon sketch le soir. J’ai fait 40% d’improvisation et j’ai zappé 3 textes dans mon spectacle » souligne la star montante. Dans un humour très casablancais, où il va même jusqu’à chambrer les habitants de Rabat, (« qu’est ce qu’on s’ennuie à Rabat ! ») l’homme use assez fréquemment de ses origines fassies pour interloquer la salle, en caricaturant des coqueluches de son entourage. Mizo comme on le surnomme depuis son plus jeune âge, se dit être un fervent admirateur de Michel Leeb, Gad El Maleh, Hassan El Fad et Raymond Devos. Il n’hésite pas à imiter des personnages aussi ubuesques que stéréotypés, miroirs de la société marocaine. « Quand je pense qu’il a des gens qui dépensent des milliards pour aller sur la lune, alors qu’au Maroc, il suffit de 15 DH », plaisante-t-il sur scène, en se mettant dans la peau d’un fumeur de haschich. Bien qu’encore loin des grands maîtres de l’humour, ce jeune talent avance à pas de géants vers la gloire dans un pays où sa profession n’a pas toujours été reconnue à sa juste valeur. Miz se produira très prochainement à Meknès, Rabat et à nouveau Casablanca. Il espère également, dans un futur proche se faire connaître à Paris. Nul doute qu’il saura adapter son humour à un public moins casablancais…

Hicham Bennani

http://www.miz.ma
mizshow.blogspot.com

Le Journal Hebdomadaire, avril 2008

Publicités
Tagged with: ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :