Maroc Infos

Hugo Chavez

Posted in Monde by hichambennani on février 21, 2009

Le nouveau souffle de Chavez

Le président Hugo Chavez vient d’obtenir le droit de se présenter indéfiniment à sa propre succession. Restera-t-il à la tête du pays pour toujours ?

En Amérique latine, le chef de l’Etat ne peut se présenter qu’une ou deux fois aux élections présidentielles. Le Venezuela a brisé cette règle le dimanche 15 février par le biais d’un référendum constitutionnel mis en place par Hugo Chavez. 54% de votants ont choisi le « oui ». Le président socialiste pourra désormais briguer autant de mandats qu’il le souhaite. Tout un symbole pour celui qui a fêté ses dix ans à la tête du Venezuela le 2 février après deux sacres en 1998 et 2006. Chavez sera donc candidat en 2012, soit six ans après sa dernière victoire. Là où le bât blesse, c’est que le leader vénézuélien avait déjà demandé à son peuple un avis sur la question en décembre 2007. A l’époque, avec 51% de votes contre le droit de se présenter indéfiniment à la présidentielle, Chavez avait du ravaler sa salive, sans pour autant se décourager… A-t-il bien fait de persister pour obtenir gain de cause ? Sera-t-il le futur dictateur du continent sur le modèle des chefs d’Etats arabes ? Ou, au contraire, un rempart contre l’hégémonisme américain ? (more…)

Tagged with:

Saïd Hajji

Posted in Livres, Nécro by hichambennani on février 21, 2009

Sa Majesté la Presse

Dans les années 30, Saïd Hajji a été l’un des premiers journalistes à défendre les libertés publiques. Mémoire d’un nationaliste en avance sur son temps.

L’œuvre de Abderraouf Hajji, intitulée Saïd Hajji, Naissance de la presse nationale marocaine (publiée aux éditions Mohammed Hajji, 2007) a le mérite de regrouper dans un même ouvrage, la vie d’un personnage trop méconnu du public marocain. L’auteur propose un travail de fourmi, qui reproduit de l’arabe au français, des écrits littéraires, politiques et journalistiques inédits de son frère et qui éclaire sur les idées d’un précurseur qui a roulé sa bosse durant l’occupation française. Saïd Hajji, qu’on appelait Sa Majesté la Presse, n’a vécu que 30 ans, mais ses réalisations restent inscrites à l’encre indélébile dans la mémoire du journalisme marocain.

Une famille engagée

La date de naissance de Saïd Hajji le place malgré lui dans l’histoire. Il voit le jour un 29 février 1912 à Salé. Soit un mois jour pour jour avant la signature du Traité de Fès qui sonne le glas du protectorat français. Tout un symbole, car durant sa vie, l’homme n’a cessé de se battre pour l’indépendance du Maroc. Il a ainsi suivi les traces de son arrière grand père, Sidi Ahmed Hajji, qui avait combattu les espagnols pour libérer la ville de Mehdia en 1681. Le père de Saïd Hajji, répondant lui aussi au prénom d’Ahmed était commerçant. Il travaillait dans la fabrication de produits textiles et faisait partie des plus grandes fortunes de Salé. Patriote dans l’âme, Ahmed Hajji a placé son cadet Saïd, ainsi que les deux derniers de ses quatre autres fils, à l’école coranique pour ne pas qu’il côtoie les fils de notables des écoles franco-musulmanes de l’époque. (more…)