Maroc Infos

Coco de Gad Elmaleh

Posted in Culture by hichambennani on avril 4, 2009

c0c0 ce (z)héros !

Si Gad a été «en haut» pendant une longue période, son nouveau film le propulse bien bas.

Parallèlement à son succès en France, le dernier long métrage de Gad Elmaleh a attiré de nombreux fans dans les salles marocaines. A l’affût de la moindre farce, ces derniers se sont parfois retrouvés dans la peau des «dindons de la farce». Voici cinq bonnes raisons de ne pas aller voir Coco :

1- Le héros est recyclé
Gad Elmaleh est un très grand humoriste sur scène. Mais il ferait mieux de se concentrer uniquement sur ce qu’il sait faire. Dans son film, le héros, qui singe un juif marocain bling bling, s’embourbe dans une caricature grotesque. Le spectateur assiste à un one-man-show étiré durant une heure et demie. Beaucoup trop long pour un sketch qui ne dépassait pas les dix minutes dans son deuxième spectacle La vie normale. A la fois acteur et réalisateur, Gad a prouvé qu’il ne pouvait pas être devant et derrière la caméra en même temps.

2- Le scénario est inexistant
Plus la bande tourne, plus on se demande à quel moment l’histoire va vraiment commencer. Il n’y a tout simplement pas de scénario dans le film de notre Gad national. Pis, l’intrigue n’est pas suffisamment maîtrisée et il n’y a aucun fil conducteur. Le rythme s’essouffle et cherche désespérément de l’oxygène. Organiser une cérémonie religieuse hollywoodienne pour épater la galerie, c’est un synopsis digne du Journal de Mickey. Sans parler de la fin du chef-d’œuvre qui accouche d’un discours moraliste à la mords-moi-le-nœud.

3- Les acteurs sont absents
Beaucoup trop de personnages sont réduits au rang de potiches. Encore hanté par ses spectacles en salle, Gad a sans doute jugé utile de mettre en scène des marionnettes. Et ceux qui montrent de temps en temps le bout de leur nez sont des amateurs qui ne berneraient même pas un aveugle.
Même Gérard Depardieu et Enrico Macias font de la figuration au lieu d’aider le self-made-man à sortir de la peau d’unique acteur de ce film. Dans sa direction, Gad a donc tout fait pour être le roi de son film. Au royaume des aveugles….

4- L’humour est forcé
«J’vais vous éclater». Coco nous éclate les tympans avec ce gimmick qui revient à tire-larigot pendant tout le film. Force est de constater que les réactions des spectateurs, qui éclatent environ quatre fois, s’assimilent plus à des amusements qu’à des rires spontanés. Gad a été hilarant dans le passé, certes, mais on ne va pas se forcer à rire juste parce qu’il a une bonne bouille et qu’il se réfère souvent au Maroc. Il ne propose quasiment aucune nouveauté qui ferait l’originalité de son œuvre. Les gags, aussi grotesques que dans un dessin animé de Tex Avery, atteignent le ridicule. On finit même par en rire.

5- Les dialogues sont vides
Conséquences de toutes ses défaillances criardes du produit de Gad : les échanges entre les marionnettes sont troublants de nullité. Le «walou aérien» se dégage des différentes conversations entre les uns et les autres. Rien à voir avec La vérité si je mens ou même Chouchou qui avaient au moins le mérite de ne pas ressembler à des navets américains tournés à la va-vite. Gad l’avait prédit, l’autre humoriste, c’est lui.

Hicham Bennani, pour Le Journal Hebdomadaire du 28 mars 2009

 

Advertisements
Tagged with: ,

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Dr. Morisset said, on avril 4, 2009 at 9:54

    Tout est dit. Je crois que Gad a voulu exploiter son personnage. à court terme ça marche, le film a fait des entrées. Mais aura-t-il le succès de sympathie qu’a connu Danny Boon? Pas si sûr… Son personnage de mégalo, qu’il n’a même pas pris la peine de retravailler, pourrait bien lui couter cher…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :