Maroc Infos

Fouzia Assouli Vs Fatima Kheir

Posted in Interviews by hichambennani on avril 18, 2009

 Fouzia Assouli,

présidente de la Ligue démocratique pour les droits de la femme (LDDF)

Dans un communiqué rendu public, vous vous dites profondément indignée par un spot publicitaire qui a été diffusé sur la chaîne El Aoula. De quoi s’agit-il ?

Le spot en question est diffusé depuis environ trois mois. Il représente une journaliste chargée de couvrir l’événement suivant : des femmes font une marche dans la rue brandissant des banderoles pour acheter leur marque de lessive préférée. Elles sont stigmatisées. Je n’ai pris connaissance de cette publicité que récemment. Elle est scandaleuse, parce qu’elle reproduit les stéréotypes, banalise le combat des femmes et crée un véritable amalgame chez les téléspectateurs.

Qu’est ce qui vous dérange ?

Fouzia Assouli

Fouzia Assouli

La femme journaliste qui y est représentée est rabaissée. Il s’agit de Fatima Kheir. Ce qui m’étonne, c’est que l’actrice anime en parallèle une émission destinée à améliorer le rôle de la femme dans la famille. Son émission intitulée Oussar Wa Houloul cherche à valoriser le statut des femmes au sein de la société par rapport aux hommes. Cette publicité va à l’encontre du code de la famille et des récentes réformes prônées par le gouvernement.

 

 

C’est donc Fatima Kheir qui pose problème ?

Pas seulement. Mais Fatima Kheir n’est pas n’importe qui. On ne peut pas accepter de faire de la publicité de n’importe quoi pour deux sous ! Elle a un rôle important à jouer de par sa notoriété. Les femmes comme elle doivent jouer un leadership. Au lieu d’utiliser sa popularité dans le bon sens, elle fait le contraire. Mais je ne comprends pas pourquoi la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) ne contrôle pas l’image de la femme dans les médias.

Fatima Kheir

Quel a été le rôle de la HACA dans tout cela ?

Nous venons de déposer une plainte à la HACA. Pour rappel, nous avions constitué un réseau de 63 associations au mois de novembre 2008 pour lutter contre la violence symbolique à l’égard des femmes dans les médias et présenté un mémorandum à la HACA. Nous avons également interpellé la ministre de la famille et le premier ministre. Aucune réponse pour le moment. Mais on ne va rien lâcher et attendre patiemment le verdict de la commission.

Qu’est ce que vous reprochez à ceux qui contrôlent les médias ?

C’est très simple. Pourquoi le cahier de charge n’est pas respecté par les annonceurs afin de donner une place respectable aux femmes à la télévision ? Le secteur public doit remplir son rôle. Dans le privé, c’est encore pire. Nous ne disposons d’aucune marge de manœuvre au niveau de la presse écrite par exemple. Il existe une charte du gouvernement qui date de 2004 qui est censée lutter pour l’image de la femme et l’application de genre. Je trouve honteux que dans des sketchs et plus grave, dans des émissions politiques, on ne voit que des hommes. Et lorsqu’on fait appel aux femmes, c’est juste pour parler de la violence qui est faite à leur égard ou à leur représentation au niveau politique. Il faut absolument une loi-cadre pour lutter contre ce fléau.

La représentativité est une chose, mais le contenu des émissions en est une autre…

Quelque soit le débat traité à la télévision ou même à la radio, on ne demande pas leurs avis aux femmes : sujets sur la crise économique, le pouvoir d’internet…En plus, les femmes sont insultées dans les émissions de télévision. On habitue les gens à une culture qui ne doit plus être la notre. L’animateur ne dit rien quand on tourne en bourrique la femme, et parfois, il acquiesce. C’est vraiment très grave. La domination masculine doit être en conformité avec le choix du Maroc d’une société démocratique.

Mais le problème de l’image de la femme dans les médias ne s’applique pas uniquement au Maroc, il est international. En France par exemple, la femme n’est pas mieux lotie à travers les spots…

Les médias et en particulier la télévision ont un rôle très important à jouer dans notre société. C’est une arme à double tranchant. Cela peut être un levier de changement, ou au contraire, un instrument de régression. En France, il existe des lois et de nombreuses associations qui se battent perpétuellement contre les dérapages. A la différence du Maroc, les sanctions sont très lourdes. Ici personne n’est sanctionné. Le recours est impossible et il y a un vide juridique.

Le spot en question a-t-il été diffusé depuis vos plaintes ?

Je ne sais pas si c’est un hasard, mais je ne l’ai pas revu à la télévision.

 

 

BIO :

1958 : naissance à Casablanca

1985 : Obtention d’un Maîtrise en économie à l’Université de Casablanca

1989 : membre fondatrice de l’AMDH section Casablanca

1989-1993 : période de constitution de la ligue démocratique pour les droits de la femme (LDDF)

1993 : fonde la LDDF

Propos reccueillis par Hicham Bennani pour Le Journal Hebdomadaire avril 2009

Advertisements
Tagged with: ,

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Fatima Dahbi said, on mai 25, 2009 at 5:54

    Oui, continuez Madame Assouli votre noble travail. Je suis de votre cote a 100%.

  2. sanae el sanhaji said, on juillet 9, 2009 at 5:42

    vraimment fatima kheir une femmes trés gentille et jamais je te oublie jousqu’a la mort

  3. samira majdali said, on mars 16, 2011 at 1:28

    salam fatima khair ana samira man casa tan9alab rla chiwa7ad wrawani ana mzawja o rajli khadam khadma rla 9ad al7al wana mrtaja mosarada dawlkom o merci

  4. samira majdali said, on mars 16, 2011 at 1:28

    salam fatima khair ana samira man casa tan9alab rla chiwa7ad wrawani ana mzawja o rajli khadam khadma rla 9ad al7al wana mrtaja mosarada dawlkom o merci 0633964725


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :