Maroc Infos

Miloud Chaâbi tacle André Azoulay

Posted in Justice by hichambennani on juillet 19, 2009

Suite à un article publié dans L’Economiste, le milliardaire tire à boulets rouges sur le conseiller du roi.

Tout a commencé le jeudi 2 juillet 2009. Un article intitulé «Il était une fois André Azoulay», parait dans le quotidien L’Economiste. Son auteur, Nadia Salah, explique qu’en 1993, Essaouira était une «petite ville abandonnée de Dieu et des hommes, si pauvre que c’est la province où le taux d’électrification était le plus faible du pays», avant qu’André Azoulay ne la prenne en main. La directrice des rédactions du groupe Eco-Médias ajoute que même les services publics ne voyaient pas l’utilité de faire des efforts dans cet endroit qui d’évidence était condamné. D’après elle, la ville se résumait à des murailles, une école des Beaux-Arts, la mémoire de tournage de quelques films et de séjours hippies, quelques danses ésotériques venues des anciens esclaves, des chats nonchalants et un vent à écorner les bœufs, «pas grave, les gens étaient bien trop pauvres pour avoir des troupeaux autres que des chèvres», précise-t-elle. (more…)

Tagged with: , ,

Dialogue des civilisations

Posted in Débats by hichambennani on avril 25, 2008

Penseurs en vase clos

par Hicham Bennani

Une conférence qui a eu lieu à Rabat a permis à penseurs et personnalités, originaires de plusieurs pays, de débattre sur le sujet du « Dialogue des civilisations ». Malgré la qualité des débats, le public Marocain n’a pas répondu présent.

La conférence qui s’est tenue à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Rabat du 17 au 20 avril a réuni un certain nombre de penseurs et de chercheurs venus des quatre coins de la planète, spécialisés dans les domaines politiques, économiques et religieux. Mohammed Arkoun, Régis Debray, Alain Touraine, Abdesselam Cheddadi, Ali Oumlil, Bernard Bosredon, François l’Yvonnet pour ne citer qu’eux, ont échangé leurs idées sur la conjoncture actuelle du monde et sur la façon de sortir un grand nombre de sociétés des impasses historiques dans lesquelles elles se trouvent. Des personnalités politiques ont également participé aux débats. Il s’agit notamment d’André Azoulay, conseiller du Roi, de Federico Mayor et Amadou-Mahtar M’Bow, tous deux ayant été à la tête de l’UNESCO, de Mario Soares, ancien Président du Portugal et de Candido Mendes, Secrétaire général de l’Académie de la Latinité qui a organisé cette conférence en partenariat avec la Fondation des Trois Cultures. « Toutes les interventions sont des critiques constructives, mais il n’y a pas eu de critiques militantes idéologiques, c’est ce qui est nouveau » explique Mohammed Arkoun, qui a été qualifié de « grand maître » par Aziza Bennani, représentante du Maroc à l’UNESCO. (more…)

Tagged with: , ,