Maroc Infos

Carrière centrales

Posted in Maroc by hichambennani on novembre 3, 2007

L’effondrement d’un mythe

Le gouvernement vient d’annoncer le relogement des habitants de Hay Mohammadi. En attendant, beaucoup vivent toujours dans l’oubli et s’inquiètent pour leur devenir. Reportage.

Cela va faire plus d’un mois que les victimes des incendies qui se sont manifestés dans les « carrières centrales » vivent dans des conditions déplorables. Plus d’un mois que les habitants du plus légendaire des bidonvilles du Maroc ont subi un traumatisme qui a bouleversé leur quotidien, déjà pas très reluisant. Le 6 novembre 2007, vers le coup de 20h45, le feu éclate à Hay Mohammadi-Aïn Sbaâ, détruisant 64 baraques. « Nous sommes sortis subitement sans rien emporter avec nous, tous nos biens ont été détruits ! » explique Aïcha, 65 ans. Les causes de l’accident ? Une bougie pour certains, une bonbonne de gaz pour d’autres… « La manière dont le feu s’est propagé montre clairement qu’il s’agissait d’un coup monté » pense quant à lui Lahsen, père de 5 enfants. « Les pompiers ne sont arrivés qu’à 1h du matin ! » poursuit ce sexagénaire en se plaignant également du manque d’efficacité des sapeurs-pompiers. Les trois zones les plus touchées ont été les carrières Bouazza, El Khalifa et El Kabla. Beaucoup s’en sont sortis avec des blessures ou ont échappé de peu à la mort. Aujourd’hui, selon les dires des autochtones, environ 1000 personnes vivent entassées dans de petites baraques au vu et au su des passants. Briques, bois, ciment, sable et tôles en zinc sont gracieusement offerts par la municipalité aux habitants de Foum Lahsen à Hay Mohammadi, pour qu’ils bâtissent leurs demeures en attendant d’être relogés. (more…)

Publicités
Tagged with: