Maroc Infos

Objectif CAN

Posted in Sport by hichambennani on janvier 12, 2008

À la conquête du Graal

par Hicham Bennani

À quelques jours de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui aura lieu au Ghana, les dès sont désormais jetés. Quelles sont les clés de la réussite du Maroc pour cette compétition ?

Henri Michel a dévoilé une liste de 23 joueurs qui défendront les couleurs du Maroc lors de la plus prestigieuse des compétitions africaines le 20 janvier. Avant ce rendez-vous, deux rencontres amicales se tiendront en terre marocaine les 12 et 16 janvier contre la Zambie et l’Angola. Ce dernier tour de chauffe sera l’occasion pour les joueurs de régler leurs automatismes et de huiler au mieux la machine Maroc.
Depuis l’arrivée du sélectionneur en septembre dernier, quatre matchs amicaux ont été disputés. Le Maroc s’est mesuré au Ghana (défaite 2-0), à la Namibie (victoire 2-0), à la France (2-2) et au Sénégal (victoire 3-0). Quatre petits duels qui ont vu la sélection nationale monter petit à petit en puissance. Depuis la CAN 2004, perdue en finale contre la Tunisie, alors pays organisateur, l’équipe du Maroc n’a plus convaincu. Pire, elle n’a séduit à aucun moment, jusqu’à ses deux dernières apparitions. Sous la houlette de Baddou Zaki, les Lions de l’Atlas avaient effectué un parcours quasi sans fautes en 2004. Au cours de l’ultime rencontre de la CAN, une erreur du dernier rempart Fouhami, allait plonger le football national dans un marasme de quatre longues années (cf encadré). Henri Michel, qui avait reçu la nationalité marocaine du défunt souverain Hassan II, a aujourd’hui toutes les cartes en main. « Il y a 23 joueurs. A eux de se battre pour faire partie des sélectionnés. La Fédération n’intervient pas dans mes choix. Le choix définitif m’appartient, c’est moi qui prend les responsabilités et quand c’est la merde, c’est moi qui prend tout ! » déclarait Henri Michel mercredi 9 janvier à l’occasion d’une conférence de presse à Fès. L’ex-entraîneur demi-finaliste de la coupe du monde 1986 avec la France a mené la Côte d’Ivoire en finale de la dernière CAN, ne s’inclinant que lors de l’épreuve des tirs aux buts. Avec le Maroc, il avait pourtant démissionné suite à un « lynchage médiatique » provoqué par une élimination prématurée lors de la CAN 2000. Les Marocains ne lui en tiendront pas rigueur très longtemps. La coupe du Monde 1998 restera gravée dans les esprits. Son sacre en coupe de la CAF (2003) et son titre national avec le RAJA (2004) scelleront définitivement son destin. Reste que le meilleur résultat d’Henri Michel en coupe d’Afrique avec le Royaume chérifien est une place en demi-finale…

Un espoir de renouveau

(more…)

Tagged with: ,