Maroc Infos

Mohamed Achâari : «L’obscurantisme n’est pas uniquement le fait des islamistes»

Posted in Interviews by hichambennani on avril 6, 2010

Mohamed Achâari, membre du bureau politique de l’USFP (Union Socialiste des Forces Populaires

«La transition démocratique est en panne»

Q : Quels souvenirs gardez-vous de Abderrahim Bouabid ?

R : Abderrahim ne comprenait pas que l’on puisse défendre une cause nationale aussi importante que la souveraineté marocaine et l’intégrité territoriale sans avancer sur le plan de la démocratie. On ne peut pas avancer dans le projet de défense de notre intégrité territoriale, sans avancer également dans le domaine des libertés et de la démocratie. C’est l’élément fondamental du renouveau du nationalisme.

Q : Peut-on faire un parallèle entre la situation à l’époque et celle d’aujourd’hui ?

R : Toute la classe progressiste de cette époque n’acceptait pas que dans le domaine de la question nationale, les pouvoirs publics se contentent seulement de nous mettre au courant après l’action. (more…)

Publicités
Tagged with: , , ,

Najib Boulif : «Nous pouvons nous allier avec l’USFP»

Posted in Politique by hichambennani on décembre 25, 2009

Mohamed Najib Boulif,

membre du conseil national du PJD (Parti Justice et Développement), président du PJD dans la région Tanger-Tétouan, vice président de la commission des finances et vice-président du groupe parlementaire du PJD.

«La politique n’est pas un objectif en soi»

Q : Comment s’est déroulé le dernier conseil national du PJD qui avait lieu les 12 et 13 décembre derniers ?

R : Cette session ordinaire du Conseil national avait pour objectif d’évaluer le processus électoral de l’été 2009 et de tracer la voie pour 2010. Nous avons donc ouvert un grand débat juste après la présentation du rapport du bureau politique par le secrétaire général. Tout le monde à pu dire ce qu’il avait sur le cœur. Nous n’y sommes pas allés de main morte. Toutes les questions ont été évoquées. Il y a eu un certain nombre de recommandations que nous avons essayé de transmettre au secrétariat général du Parti, parmi lesquelles on peut citer l’alliance avec l’USFP. On a ainsi demandé à Monsieur Benkirane de faire le nécessaire de manière à ce que cela ce concrétise, c’est à dire passer à l’acte au lieu de théoriser davantage. (more…)

Tagged with: , ,

USFP : le grand retour de EL YAZGHI ?

Posted in Politique by hichambennani on décembre 2, 2009

L’USFP dos au mur

Même s’il conserve un poids important du fait de son passé politique, le parti de la rose traverse une dangereuse crise où la question du retour à l’opposition se pose en toile de fond. A la veille du conseil national du parti, un retour en grâce de Mohamed El Yazghi serait-il salutaire ?

par Hicham Bennani

Mohamed El Yazghi, qui n’occupe pas de poste officiel à l’USFP depuis décembre 2007, se retrouve en position idéale, après le retrait de la direction actuelle dans la prise en main de l’évolution du parti. Secrétaire général du parti de la rose de 2005 à 2007, il avait dû démissionner après la remise en cause par ses membres de la participation de l’USFP au gouvernement après l’échec des élections. L’homme garde toujours un œil attentif sur les siens. A quelques semaines du conseil national de l’USFP, le ministre d’Etat sans portefeuille pourrait-il faire son retour en grâce ? P (more…)

Tagged with: , , , ,

Elections communales : le bilan

Posted in Politique by hichambennani on juin 26, 2009

Au delà d’une victoire

Après les résultats rendus publics le 13 juin, le parti d’El Himma est sorti vainqueur des communales. Mais la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît.

par Hicham Bennani

«Nous avons réussi à créer un véritable bouleversement», s’est félicité Mohamed Cheikh Biadillah, secrétaire général du PAM (Parti authenticité et modernité) lors d’un point de presse tenu mercredi 17 juin. Le PAM a obtenu la majorité en terme de sièges à l’issue des élections communales du 12 juin. Au nouveau siège flambant neuf du PAM, sis boulevard John Kennedy à Rabat, Biadillah répond aux questions, parfois agressives, d’une flopée de journalistes, en usant de la langue de bois. «Vous avez critiqué les notables et on constate que vous traitez toujours avec eux», constate une personne. «Dans tous les pays, il faut savoir tourner la page. Cela est aussi valable pour notre parti», rétorque sèchement Biadillah. L’arrivée de Fouad Ali El Himma, fondateur du PAM, est annoncée plus d’une fois, en vain. «Nous sommes ouverts aux critiques mais lorsqu’on nous attaque gratuitement, ce n’est pas constructif», lance Biadillah pour mettre un terme au débat qui commence à chauffer. Ce n’est que trois heures après qu’El Himma arrive discrètement, alors que plus personne ne l’attendait. Il s’enferme avec quelques dirigeants de son parti sans faire de déclarations. Pourquoi un tel retard ? «Si vous le rencontrez vous lui poserez la question…», répond Hassan Benaddi, président du Conseil national du PAM qui rappelle que «le fait qu’on ait présenté 68% de gens qui se lançaient pour la première fois en politique a eu un effet bénéfique sur les résultats». Mais peut-on réellement parler de victoire du PAM ? (more…)

Tagged with: , , , , ,